La compagnie du vent hurleur

..
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Je m'ennuie royalement tout seul loin de tout" ou "Comment je n'ai rien d'autre à faire de ma vie"

Aller en bas 
AuteurMessage
Jesus Cruste

avatar

Scorpion Cheval
Messages : 44
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 27
Humeur : Seul

MessageSujet: "Je m'ennuie royalement tout seul loin de tout" ou "Comment je n'ai rien d'autre à faire de ma vie"   Ven 15 Avr - 17:33

Deux semaines c'est long (et je demanderai de ne rien ajouter à cela, si jamais)
Et puisque finalement les restes putréfiés du forum ne semblent pas servir à Kant de carnet de questionnement, auquel je ne peut donc pas répondre, je m'en vais reprendre son idée, dans une moindre mesure.

Yep, je suis tellement en manque de gens que j'ai décidé à l'unanimité de venir parler tout seul pour tromper mon ennui. Et puis, quitte à monter d'un degré dans ma folie douce, autant en faire profiter quiconque passerait (ce qui semble le cas étant donné le ravalement de façade du forum, et ce que je vérifierai quand j'aurai fini de parler ( accessoirement c'est toujours un plaisir de revoir le grand méchant loup)).

Soit. Jour 1 (voir plus bas pour la date et l'heure) de la résistance. Nous arrivons à cours de Pim's. Je ne sais pas si je parviendrai à tenir cinq minutes avant d'aller chercher la boîte suivante. Décision difficile s'il en est, puisque je n'en reviendrais sûrement pas (non que ça vous gêne, je me doute, mais moi quand même un peu, il y a mon pc ici (sans déconner)). En effet un Cake au chocolat et un Tiramisu sauvages se sont installés dans ma cuisine. Déjà lors de mon dernier passage ils m'ont jeté un regard pour le moins hostile. Je crois qu'ils attendent que je prennent un peu d'embonpoint pour passer à l'attaque et me finir. J'appréhende déjà l'idée. Moi, toujours si soucieux de ma ligne réduit à une pauvre victime du cercle vicieux des quelques kilos en trop et du cercle vicieux de régime et de reprise de poids qu'ils engendrent.

Faisons l'inventaire des solutions qui s'offrent à nous: l'éradication des pâtisseries ennemies par ingestion suivie de sport, l'auto-persuasion qu'un Pim's finalement c'est pas bon, la consommation des parties de mon corps pour tromper ma faim. Et l'air de rien me plonger dans le travail pour oublier. Aucune ne paraît convenable vous en conviendrez sans doute. Mais tous les moyens sont bons. Va pour les deux dernières en même temps. Nous sommes déjà occupés à mâcher absolument pas énergiquement ces bouts de lèvres qui dépassent juste assez pour être arrachés, et on n'est plus qu'à quelque seconde de la fin du téléchargement des syllabi de philo. Programme draconien, mais il faut ci qu'il faut.

Courage, soldat Cruste, nous pouvons tenir.

Tôt ou tard, ou ce soir après le souper, je sais bien qu'ils nous auront quand même. Personne ne peut vaincre les Gâteaux. Personne. J'espère pour voir résister assez longtemps et me représenter devant moi-même (et toute autre personne n'ayant pas de vie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus Cruste

avatar

Scorpion Cheval
Messages : 44
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 27
Humeur : Seul

MessageSujet: Re: "Je m'ennuie royalement tout seul loin de tout" ou "Comment je n'ai rien d'autre à faire de ma vie"   Sam 16 Avr - 19:28

Jour 2 de la résistance.

Le cours n'aura pas suffit, trop, ben, faute d'un meilleur terme, court. Ou plutôt la durée moyenne de motivation trop courte. Comme quoi certaines choses ne changent pas. Cruste parvenant à se mettre au boulot avec sérieux reste une douce utopie. Mauvais. Il va falloir que je botte des fesses, semble-t-il qu'il n'y ait que ça d'efficace. Ainsi que la tentation causée par des Gâteaux, mais ceci l'est tout de suite moins quand il s'agit de réussir.

Cela dit l'ennui, et l'effet mario, ont un semblant de bon quelque part. Ou pas. Mais quand même. Enfin pu exploser ce record à l'air tellement insurmontable. 77 secondes. Je ne pense pas faire mieux, ou alors pas sans produits dopants. Je disait la même chose de l'ancien mais soit. C'est tout de même pas beaucoup pour terminer un démineur en mode expert, et tant pis si ça a laissé des marques dans mes statistiques. En voilà un fait impressionnant. Ouais. J'y crois à mort.

T'as pas bientôt fini? Veuillez l'excuser, il se laisse aller. Faut croire qu'il est plus perturbé qu'il ne voudrait l'avouer par la trahison de son ami Paquet de Cigarillos, parti avec une autre poche. Pauvre petit étudiant. Hell, encore une semaine à me le traîner...

Il reste des options à envisager, manger entre autres. Reprendre les jeux en lignes. Me relire et rire un bon coup. On n'est pas encore fini. Et puis on peut vraiment attaquer ces cours. Bien, un sursaut de courage, il faut pas le laisser s'en tirer sans bûcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus Cruste

avatar

Scorpion Cheval
Messages : 44
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 27
Humeur : Seul

MessageSujet: Re: "Je m'ennuie royalement tout seul loin de tout" ou "Comment je n'ai rien d'autre à faire de ma vie"   Dim 17 Avr - 19:48

Allez on poursuit. C'est fou à quel point une zinne peut durer longtemps. Parti comme ça l'est, jusqu'à ce que je ne trouve plus d'âneries (restons corrects) à raconter, au moins.

Jour 3. J'aimerais partager.
(là normalement j'ai une série d'alcooliques anonymes qui approuvent et qui applaudissent un peu, mais vu leur absence il va falloir que les remplace)
Hum. *Applaudit un peu*
Dieu que je fais bien ça. J'en profite pour me remercier, puisque je ne peux toujours pas remercier l'assemblée suscitée (citée plus-haut en fait, il faudra que je me renseigne quant à l'utilisation du mot, on ne sait jamais que je ne me sois pas trompé, auquel cas toute info est bonne à prendre).

Tout ça pour en arriver à: C'est gagné! etc.
Grâce au bottage d'arrière-train et aux peluches ******, tout va mieux (On peut également parler des plombs et de la carabine, mais c'est directement moins joyeux et de toute façon je n'en ai plus la marque. Je dirais ****** sans certitude). De nouveau égal à lui-même, Cruste, étudiant, 20 ans célibataire et libre comme l'air (je ne prend pas le temps de citer correctement, j'ai la flemme. Et puis ça prendrait bêtement de la place et du temps de lecture/relecture pour l'orthographe et la mise en page, ainsi que pour chercher à quel moment précis cette phrase apparaît la première fois. De toute façon ça passera sans doute inaperçu, c'est pas comme si j'avais ajouté cinq lignes suite à cela).

Tout va mieux, je regrette juste de ne pas avoir mon petit whisky pour le fêter. Finances quand vous nous tenez! Et quand vous êtes accompagnées de "Je suis encore chez mes parents" remarque.

L'air de rien quand on se laisse vagabonder ça se remplit assez vite, malgré que le contenu laisse à désirer (pour le coup, on peut même demander quel contenu). Ne reste plus qu'à se montrer économe en sottises (disons que je vais encore garder pour moi les raisons pour lesquelles les pingouins gouverneront le monde incessamment sous peu) et à partir redemander par d'autres moyens l'heure précise de cet évènement génial qu'est le remplissage d'une salle de cinéma par des allumés déguisés en Joker.

Et donc à demain, Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus Cruste

avatar

Scorpion Cheval
Messages : 44
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 27
Humeur : Seul

MessageSujet: Re: "Je m'ennuie royalement tout seul loin de tout" ou "Comment je n'ai rien d'autre à faire de ma vie"   Mar 19 Avr - 18:57

Peste, voilà seulement un jour de connexion manqué, et déjà on en profite pour redonner vie au forum dans mon dos. Ah quel coup bas! Fourberie! Trahison! Ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie! etc
Mais rien ne m'arrêtera! (quoique, on verra après cette fois-ci) This ain't over yet!
Du coup allons-y:


Au quatrième jour, Il constata qu'on était en fait le cinquième et qu'il avait rien glandé durant toute une journée.
Dès lors il siphonna quelques cafés et se remit fébrilement au boulot, délaissant bon sens et sérieux, voire carrément toute attention. Et ça donna ce que tout le monde sait.
C'est ainsi que quelques jours plus tard, il se décida à rester couché plutôt que d'aggraver ce qu'il avait commencé, et qui sait, il avait peut-être raison.
(N'y voyez rien d'autres que les élucubrations d'un type sans alcool dans le sang, toute ressemblance avec un des personnages ou un texte fondateur d'une religion serait totalement fortuite et infondée)

Il fallait bien un jour que je commence à relire science re (ça n'aurait pas dû être aujourd'hui, mais j'avais le courage pour rien d'autre), et à nouveau, vous pouvez constater que le résultat n'est pas fameux.

Well, well. A côté de tout ça, je suis presque à cours de choses à raconter (alors que j'allais avoir un public pour ajouter à ma propre dérision, j'en pleurerais). C'est sans nul doute la conséquence de l'amélioration d'humeur citée au dernier message. Bon, puisque j'ai que ça sous la main là tout de suite, je n'ai plus qu'à détailler le pourquoi du comment de ce "je vais bien".

Des gens! Enfin! Fin de la diète de contacts! Pas encore aujourd'hui, mais bientôt! De retour sur Namur demain, et l'évènement tant attendu par, ouf, au moins tout ça, de jeudi. Yeehaa! Remarque ça tombe juste bien puisque ma sœur part aussi, mais ce soir. Elle sera peu restée, mais sa présence d'autant plus appréciée. Et puis bon, le retour du peuple sur le forum ne gâte rien.

Ajoutons à tout cela le fait que je n'ai plus que grec à faire pour en arriver à la fin de ce que je pensais pour les vacances (c'était la seule alternative avec science re, avec du recul j'aurais déjà dû agir autrement). Et dernier détail, l'horaire temporaire des examens prévoit que je termine juste bien, avec un dernier oral le jeudi même du graspop, pour avoir la procla après la Japan Expo. C'est juste parfait, une semaine d'un monde à part ne prévision, ou le terme "résultat" sera tout simplement proscrit.

De telles (fichtre j'ai oublié le mot, un truc en -ion, mais soit, passons), ça vous retape un homme. Et le fait que Disturbed ne participe pas aux festival susnommé n'entache en rien cela.

Comme disait un protagoniste dont j'ai oublié le nom dans "the life of Bryan" des Monty Pythons :
Always look at the bright side of life

Là ça me paraît bien. On sait jamais que cette envie (définitivement bizarre) me reprenne. D'ici là, à ciao bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Je m'ennuie royalement tout seul loin de tout" ou "Comment je n'ai rien d'autre à faire de ma vie"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Je m'ennuie royalement tout seul loin de tout" ou "Comment je n'ai rien d'autre à faire de ma vie"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un orgelet :(
» Le guide du tout ranger
» Bleu énorme suite à prise de sang
» Declan ♥ La vie est loin d'être un conte de fée, mais tu peux faire parti de mes 7 nains.
» Comment hydrater et sceller les cheveux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La compagnie du vent hurleur :: Divers :: Flood-
Sauter vers: